Jours Fériés 2018, 2019 et 2020

jours fériés

En 2018 la France compte 11 jours fériés. Trouvez dans la liste ci-dessous les jours fériés pour 2018, 2019 et 2020.

Les jours fériés en France

 201820192020
Jour de l'an1 Janvier1 Janvier1 Janvier
Lundi de Pâques2 Avril22 Avril13 Avril
Fête du Travail1 Mai1 Mai1 Mai
8 Mai 19458 Mai8 Mai8 Mai
Jeudi de l'Ascension10 Mai30 Mai21 Mai
Lundi de Pentecôte21 Mai10 Juin1 Juin
Fête Nationale14 Juillet14 Juillet14 Juillet
Assomption15 Août15 Août15 Août
La Toussaint1 Novembre1 Novembre1 Novembre
Armistice11 Novembre11 Novembre11 Novembre
Noël25 Décembre25 Décembre25 Décembre

Le saviez-vous ?  2 jours fériés supplémentaires en Alsace et Moselle

En Alsace et en Moselle, deux autres jours fériés sont officiellement reconnus : le Vendredi Saint et la Saint-Etienne. (article L3134-13 du Code du Travail). Les raisons sont simples : ces jours fériés ont été instaurés en 1892 lorsque les trois départements français étaient rattachés à l’Allemagne suite à la défaite de 1871. Le droit local a été maintenu après 1918 lorsque ces territoires repassèrent sous le giron français.

Jours Fériés
Alsace-Moselle
2018
2019
2020
Vendredi Saint
30 Mars
19 Avril
10 Avril
Saint Etienne
26 Décembre
26 Décembre
26 Décembre

Signification des 11 jours fériés en France

signification jours fériés
Signification des jours fériés

Fêtes chrétiennes, jours de commémoration, fêtes civiles : la France compte 11 jours fériés. Souvent attendus par les écoliers comme par les salariés, les dates ne sont pas toujours fixes dans le calendrier. Pourquoi ? Faisons un peu d’histoire.

En France, les fêtes légales correspondant à des jours fériés sont reconnues par l’article L3133-1 du Code du Travail. Il en existe 11. Les voici dans l’ordre d’apparition dans notre calendrier annuelle moderne.

Le 1er janvier

Le 1er janvier est également appelé jour de l’an puisqu’il est le premier jour de l’année calendaire. Cette date est désignée comme jour férié par arrêté du conseil d’Etat du 23 mars 1810. Il se réfère à une pratique populaire de lendemain de Saint-Sylvestre dont les festivités honorant la nouvelle année impliquent de veiller au moins jusqu’à minuit.

Le lundi de Pâques

Le lundi de Pâques a des origines religieuses. Durant le Moyen-âge, la semaine qui suivait le dimanche de Pâques était totalement fériée (Octave de Pâques). Les pèlerins en profitaient pour converger à Rome, la semaine leur laissant le temps nécessaire pour faire l’aller-retour, véritable périple à l’époque. En 1801, Napoléon Bonaparte signe le Concordat. Les pratiques religieuses passant sous l’autorité du Premier Consul et n’ont plus sous l’égide de Rome. Il choisit de réduire l’Octave de Pâques au seul lundi qui conserve son statut de jour férié. 

Le 1er mai

Le 1er mai est un jour emblématique des luttes ouvrières qui ont œuvré pour obtenir plus de justice sociale. Tout part des Etats-Unis en 1884, lorsque les syndicats, au cours du IVe Congrès de l’American Federation of Labor, revendiquent la journée de 8 heures de travail. Pourquoi le 1er mai est choisi comme journée d’actions et de mobilisation ? Car ce jour marque le début de l’année comptable des entreprises aux Etats-Unis. Une grève importante se déroule le 1er mai 1886 à Chicago. S’ensuivent des épisodes de répression violente et plusieurs décès qui aboutiront à des peines à mort chez les syndicalistes anarchistes.

Lors de l’Exposition universelle de Paris, le 20 juin 1889, le Congrès de la IIe Internationale socialiste choisit le 1er mai comme jour de lutte en mémoire des manifestants réprimés de Chicago, poursuivant leur requête d’une journée de travail de huit heures. L’année suivante sont organisées de vastes manifestations, très violentes comme à Fourmies en 1891. En 1907, l’églantine écarlate est remplacée par le brin de muguet, le Sénat entérinant la journée de 8 heures en avril 1919, faisant du même coup du 1er mai un jour férié. Sous le régime de Vichy, le 1er mai 1941 est officiellement qualifié de « Fête du Travail et de la Concorde sociale ». Il devient chômé, avant de devenir un jour férié et payé à la Libération le 1er mai 1947.

Le 8 mai

Le 8 mai est établi comme jour férié le 2 mars 1953. Il marque la date de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en 1945. La reddition de l’armée allemande est d’abord paraphée à Reims le 7 mai, mais Staline s’insurge, arguant que celle-ci doit être opérée à Berlin et faite à l’Armée Rouge. Chose qui se fait effectivement le lendemain, le 8 mai.

En France, dans une volonté de réconcilier la France et l’Allemagne, le président Charles de Gaulle ôte l’aspect férié du 8 mai. Son successeur Giscard d’Estaing supprimant lui les festivités de commémoration. Une fois élu, François Mitterand rétablit le 8 mai comme jour férié et commémoré dès le 23 septembre 1981.

L’Ascension

L’Ascension est une fête religieuse chrétienne dont la date marque la fin de la période de 40 jours après Pâques. L’Ascension célèbre l’élévation au ciel de Jésus-Christ depuis le mont des Oliviers. Cette fête d’obligation est issue de la signature du Concordat entre Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII, en 1801.

Le lundi de Pentecôte

Le Lundi de Pentecôte est une fête religieuse chrétienne commémorant la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres lors du cinquantième jour suivant Pâques. En France, ce jour est officiellement redevenu un jour férié en avril 2008 mais les Français travaillent sans rémunération afin de financer la journée de solidarité. Les entreprises ont l’entière liberté de gérer ce lundi de Pentecôte comme bon leur semble.

Le 14 juillet

Le 14 juillet est devenu la Fête nationale en France en 1880 sous la troisième République. Cette date marque la prise de la bastille de 1789 mais aussi l’avènement de Napoléon Bonaparte, suite à la fin du Directoire en 1799. Cette date peut aussi faire référence à l’année 1790, qui célébra la fête de la Fédération à Paris dédiée à l’unité de la Nation et des Français.

L’Assomption

L’Assomption est une fête religieuse chrétienne et se déroule tous les ans le 15 août. Ce jour commémoratif honore la mort et la résurrection de la Vierge Marie, Mère de Dieu.

La Toussaint

L’origine du jour de La Toussaint ne puise pas son origine dans la Bible. En effet elle commémore tous les saints et les martyrs, afin de contrer la fête païenne Celte dénommé Samhain. C’est une sorte de mise en concurrence, la nuit qui faisait basculer d’octobre à novembre indiquant le début de la nouvelle année chez les Celtes. Sous les injonctions de l’église, Charlemagne initia la Toussaint, que son fils Louis le Pieux entérina en 835. Le pape Sixte IV développa cette fête à partir de 1580. Pie X en fit une fête d’obligation au début du XXe siècle.

Le 11 novembre

Le 11 novembre renvoie à la fin de la Première Guerre mondiale qui s’achève en 1918 par l’armistice signée dans la clairière de la Rethondes. La loi du 24 octobre 1922 en fait un jour de « commémoration de la victoire et de la paix ». La loi du 20 février 2012 le rebaptise en journée de « commémoration de la Grande Guerre et de tous les morts pour la France ».

Le jour de Noël

Le jour de Noël correspond au 24 décembre de chaque année. C’est une fête religieuse chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus-Christ.


Jours Fériés 2010 – Jours Fériés 2011Jours Fériés 2012Jours Fériés 2013 – Jours Fériés 2014 – Jours Fériés 2015 – Jours Fériés 2016 – Jours Fériés 2017