Date des soldes 2018

Date des soldes 2018

La date de début des prochaines soldes 2018 varie selon la région où vous habitez en France. Découvrez la date de la prochaine période de soldes en lisant notre article. Consultez également les origines et l’histoire des soldes en France.

Date des soldes d’été et d’hiver 2018

La date de début des soldes 2018 d’hiver est programmé au mercredi 10 janvier 2018 à 8h du matin au mardi 20 février à minuit.

La date de début des soldes 2018 d’été est programmé au mercredi 27 juin 2018 à 8h du matin au mardi 7 août à minuit.

L’histoire des soldes

Quand Simon Mannoury, vendeur d’étoffes normand, ouvre à Paris sa première boutique en 1830, Le Petit Saint Thomas, il déborde d’idées novatrices. En plus d’acheter un âne pour promener les enfants dans son magasin, il développe la libre circulation dans les rayons, l’affichage des prix grâce aux étiquettes et la vente par correspondance.

La tendance de l’époque qui est à la disparition des échoppes spécialisées au profit des commerces plus diversifiés annonce l’éclosion des grands magasins. Bien décidé à ne pas se contenter de la vente et de la confection d’étoffe, Mannoury multiplie à foison le nombre de ses articles à la vente. Mais il découvre rapidement le revers de la médaille en constatant le nombre élevé d’invendus qui ne sont plus tout à fait au goût du jour et qui doivent être retirés des rayons pour laisser place aux nouveautés.

Voilà comment sont nés les soldes, dans le cerveau fécond de ce commerçant qui pour liquider ses invendus va les brader à bas prix plutôt que de le jeter. Et c’est un succès absolu qui sera bien vite copié par d’autres magasins. On attribue à Aristide Boucicaut – ancien employé de Mannoury et fondateur du très chic et prestigieux Bon Marché – la popularisation du procédé qui porte le nom de « soldes » signifiant coupon ou reste d’étoffe, en souvenir d’un drap qu’il avait souillé en le laissant tomber et qu’il avait débité en coupons pour mieux le vendre à bas prix à la criée.

La règlementation des soldes

1906 sonne le glas des soldes débridés et une loi vient les encadrer. D’autres suivront, précisant chaque fois un peu plus les conditions d’application, leur date et les clauses tarifaires afférentes.

Les articles vendus en solde obéissent aux mêmes conditions de garanties que tout autre article concernant les défauts de fabrication, les vices cachés et le service après-vente. Par conséquent, les affichettes « ni repris, ni échangé » sont illégales.

Réglementation des dates des soldes

A partir de 1991, la loi fixe à deux périodes de six semaines les soldes, une en été, l’autre en hiver, les préfets ayant la charge de décider des dates dans chaque département. En 2008, l’Etat qui veut plus de libéralisme crée les soldes flottants mais la parenthèse est refermée en 2014 pour revenir aux six semaines.

Aujourd’hui, les dates sont fixées selon les règles suivantes :

  • En été : le dernier mercredi du mois de juin à 8 heures du matin ; cette date est avancée à l’avant-dernier mercredi du mois de juin lorsque le dernier mercredi intervient après le 28 du mois.
  • En hiver : le deuxième mercredi du mois de janvier à 8 heures du matin ; cette date est avancée au premier mercredi du mois de janvier lorsque le deuxième mercredi intervient après le 12 du mois.

Certains départements d’Outre-Mer, de la région Champagne Lorraine Alsace, la Corse et d’autres encore connaissent des exceptions grâce à des dérogations.

Régulièrement remis en cause, le concept des soldes risque d’être de nouveau bouleversé pour faire face à la multiplication des ventes privées et des opérations choc type Black Friday. Le gouvernement a proposé un raccourcissement de la période des soldes à quatre semaines, en accord avec les professionnels concernés. Le but est de renforcer l’impact des soldes en concentrant les réductions de prix sur un temps plus court. La décision semble être prise pour une application en 2019.

Les marchandises concernées par les soldes

Afin de conserver l’objectif initial de se débarrasser des invendus à bas prix, les commerçants n’ont pas le droit de renouveler leur stock en cours d’opération et ne doivent inclure que les produits achetés et réglés au moins un mois avant la date de début des soldes. Cette réglementation concerne les magasins physiques comme le commerce sur Internet.

Les prestations proposées par un revendeur sont légales si elles ont été acquises définitivement et fermement dans une quantité déterminée non renouvelable auprès d’un autre opérateur, par exemple un voyage ou un séjour à forfaits.

Les prestations immédiates comme la restauration ou la coiffure sont exclues des soldes.

Réglementation des prix lors des soldes

L’affichage de la mention « soldes » est obligatoire. L’étiquette doit mentionner le prix de référence ainsi que le prix réduit.

En cas de rabais à un taux uniforme sur un ensemble d’articles, l’indication du prix n’est pas obligatoire mais la réduction doit faire l’objet d’une publicité dans le point de vente.

Le mention « jusqu’à épuisement des stocks » ou la date de début de l’opération avec la quantité faisant l’objet de la réduction doit être affichée. Sinon, le commerçant doit afficher la période couverte par les soldes et doit s’assurer que les produits sont disponibles jusqu’à la fin de ladite période.

C’est la seule époque où le commerçant est autorisé à revendre à perte, raison pour laquelle les rabais sont parfois particulièrement spectaculaires.

 


Soldes 2015– Soldes 2016Soldes 2017